Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/02/2011

Elections Cantonales Nîmes : Article de La Marseillaise

Le journal "La Marseillaise" est revenu sur le soutien de Jean-Marie Bockel à ma candidature.

 

deny jean, la marseillaise, nimes, canton V

21/01/2011

Elections Cantonales Nîmes : Articles Midi Libre

midi libre.jpg

midi libre suite.jpg

 

19/01/2011

Elections Cantonales Nîmes : Article de La Marseillaise

journal.jpg

18/01/2011

Elections Cantonales Nîmes : Mon combat pour le Puech du Teil

 

la gazette.jpg

 

14/01/2011

Elections Cantonales Nîmes : Mon combat pour le cinquième canton

 

Presse 1.jpg

 

13/01/2011

Article du Midi Libre sur le Puech du Teil

 

puech du teil.jpg

 

 

Plus de sécurité


Avec des Voisins solidaires, confrontés à une hausse  inattendue d'actes de délinquance, de home-jackings en cambriolages, le comité de Puech-du-Teil lançait, il y a un an, un projet un peu fou, suscitant l'adhésion d'une majorité de riverains : mettre en place, au niveau d'un quartier, l'opération 'Tranquillité voisins solidaires'. De réunions en concertations, cette expérience, inédite dans la cité, s'est finalement concrétisée en septembre, au lendemain d'une formation administrée par le coordonnateur de la sécurité nîmoise. Ne manque plus aujourd'hui que la signature de la charte officielle, entre la Ville et le comité.

Le principe ? « On ouvre les yeux, les oreilles et on parle entre nous », martèle Jean-Daniel Depoudent, interlocuteur privilégié de la police municipale, qu'il rencontre une fois par semaine. « Sept riverains référents me font remonter des informations : bandes qui traînent, voitures stationnant au même endroit, tentatives de surveillance de maisons. J'en informe alors les policiers municipaux, qui effectuent des rondes. » Sans toutefois endosser le costume des forces de l'ordre, voire de vigiles : « Il est hors de question que nous intervenions. L'idée est de faire tomber le taux de délinquance dans le quartier ». Si la quasi-totalité de l'année fut relativement calme à Puech-du-Teil comme à Nîmes, les mois de novembre et décembre ont enregistré une hausse record des faits de délinquance : 192 recensés sur le quartier en 2010, contre 186 en 2009. « Nous avons acquis cependant une certitude . Existe aujourd'hui une solidarité entre voisins, que l'on ne connaissait pas avant : on se ramasse le courrier lors des départs en vacances, on discute », souligne Deny Jean, président du comité. « Avec cette opération, on a créé du lien social. Dans ce sens-là, elle est très positive. »

Actuellement pilote sur la cité, l'expérience suscite non seulement la curiosité mais également l'envie auprès d'autres quartiers. « Ils sont nombreux à nous contacter. » En janvier, le directeur départemental de la Sécurité publique effectuera une étude au laser du secteur, rue par rue, afin de déterminer les problèmes structurels. Avec l'objectif de sécuriser cette zone résidentielle, coincée entre Zup et centre-ville.

 

Article paru dans le Midi Libre du 10 Janvier 2011

Elections Cantonales Nîmes : Article de Midi Libre sur ma candidature

journal 001.jpg