Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2011

Elections Cantonales Nîmes : Pourquoi je suis candidat sur le canton de Nîmes V (Montcalm-République, Mas de Vignolles, Puech du Teil, Capouchiné)

 

Photo 419.jpg

 

Profession de foi

 

Je vous annonce que je suis candidat aux élections cantonales sur le cinquième canton de Nîmes.

Nîmois, fils et petit-fils de commerçants nîmois et enfant du Puech du Teil, j’ai la passion de ma ville : Nîmes.

Je suis un habitant du quartier Puech du Teil depuis trente cinq ans et, par choix, je travaille dans l’un des deux collèges du canton comme intendant.

Ainsi, je suis au centre des préoccupations des habitants du cinquième canton.

Président d’un comité de quartier, j’ai su dynamiser cette association et en faire l’un des comités les plus importants de la ville de Nîmes. Avec mon équipe, je me suis fortement mobilisé pour assurer la sécurité des biens et des personnes en proposant la mise en place de l’opération voisins vigilants ou plutôt tranquillité voisins solidaires. Cela a permis de créer du lien social et une solidarité entre voisins.

Je crois aux vertus du bénévolat et de l’engagement associatif. C’est ainsi aussi que je veux faire de la politique : c’est à dire de manière totalement désintéressée. Etre à l écoute et être le porte-parole des habitants des quartiers du cinquième canton, telle est ma seule ambition.

Faire de la politique autrement, c’est aussi être opposé au cumul des mandats et aux élus qui ne font carrière que pour chercher des gratifications matérielles. La politique doit être conçue comme un service rendu aux citoyens.

En matière politique, je suis un modéré. Je suis membre de la Gauche Moderne, parti politique présidé par Jean-Marie Bockel, ancien ministre et sénateur.

Un peu comme tous les Français, j’ai des idées à la fois de droite et de gauche.

Si j’enrage de payer des impôts, je suis néanmoins fortement attaché à un service public de qualité et je proteste lorsqu’on supprime des postes d’enseignants de policiers ou d’infirmières.

Si j’ai mis en avant les problèmes de sécurité dans mon quartier, je suis néanmoins attaché à une politique équilibrée dans ce domaine qui allie à la fois la prévention et la répression.

Enfin, je ne confonds pas l’assistanat et la solidarité.

Avec ma suppléante issue du MODEM Madame Elisabeth AIT AMARA GARNIER, nous symbolisons le rassemblement des sociaux-démocrates, des démocrates et des centristes. Une dynamique est en marche.

Notre projet est de tout faire pour que le cinquième canton de Nîmes ne soit pas délaissé par le Conseil Général du Gard et de refaire de Nîmes une ville attractive et sûre pour les habitants et les entreprises.

Enfant du Puech du Teil depuis 35 ans, je travaille également dans le 5ème canton. Mon programme, c'est la sécurité et l'éducation. Je conçois le rôle du Conseiller Général comme un médiateur qui défend vos intérêts et votre cadre de vie.

Mes chers amis, ce que je vous propose c’est de faire gagner ensemble le cinquième canton de Nîmes.

Deny JEAN